moteur de recherche

Performances et responsabilités
French  English  

Les travaux s’inscrivant dans cet axe thématique considèrent les performances sous les angles économique, social et sociétal et envisagent l’activité des organisations du point de vue élargi de l’ensemble des parties prenantes.

 

Positionnement des recherches :

Les recherches s’intéressent en particulier à l’articulation entre performances des organisations et exercice de leurs responsabilités envers les parties prenantes internes et externes (en termes d’éthique, de prise de risques...). Elles analysent le champ de la gestion comme un champ dynamique et controversé où la définition même des performances et des responsabilités constitue un enjeu.

Cet axe thématique a été stimulé à l’origine par les recherches menées au sein de l’équipe transversale de l’IRG sur la RSE créée dés 2004 puis au sein du programme ANR « Le potentiel régulatoire de la RSE » coordonné par le professeur Julienne Brabet de 2006 à 2011. L’IRG a donc  été, en France, l’un des précurseurs sur cette problématique qu’elle a contribué à impulser et qui est ancrée dans l’ensemble de ses travaux de recherche. Ce rôle moteur est reconnu au niveau européen où un membre de l’IRG a créé et préside le Special Interest Group (SIG) Business&Society d’EURAM et des membres de l’IRG organisent annuellement le General Track ainsi que des tracks plus spécifiques pour la conférence.

Cette thématique a aussi été nourrie de manière très complémentaire par les travaux portant sur l’économie sociale et solidaire : un track « Alternative Business Models for Sustainable Development » a ainsi été organisé pour EURAM 2012 conjuguant ces deux orientations de recherche.

 

Objectif des recherches :

L’objectif de ces recherches est donc de contribuer à l’émergence d’une conception renouvelée de la performance : en identifiant à quelles conditions et dans quels contextes de nouveaux compromis sont possibles pour équilibrer des enjeux économiques, sociaux et environnementaux potentiellement contradictoires ; en repérant et analysant les organisations alternatives qui portent de telles ambitions.

 

Orientations méthodologiques :

Comme dans l’ensemble des travaux conduits à l’IRG, les recherches menées ici privilégient l’observation, l’étude documentaire et la conduite d’entretiens qui permettent d’approfondir la compréhension des contextes, des pratiques et des représentations. Cette orientation n’exclut pas cependant le recours à des analyses statistiques facilitant le repérage et l’interprétation des courants lourds.

 

Sous-thèmes et principales contributions :

Les projets de recherches s’inscrivant dans cet axe thématique se déclinent en quatre sous-thèmes principaux :